CEO Advocacy et Employee Advocacy, pourquoi ça marche ?

par | Publié le 12/02/2024 | Non classé

CEO advocacy : quand le boss s’implique

Sur les réseaux sociaux, vous avez peut-être entendu parler d’ « Employee Advocacy ». Derrière cette expression de marketeux, se cache en réalité un concept tout simple.

L’ « Employee advocacy » c’est le fait que certains employés fassent la promotion de leur boîte sur leurs réseaux sociaux perso. Partage de contenus, like et commentaires sur les pages entreprise ou posts originaux qui parlent de la boîte… Toutes ces actions participent activement à l’image de marque dans la mesure où les employés sont considérés comme des ambassadeurs dignes de confiance de la marque.

Il est clair que ce sont bien évidemment les mieux placés pour valoriser l’entreprise car ils maîtrisent à la fois les codes de la marque et ses objectifs de développement.

L’Employee advocacy c’est exactement la même chose que de parler de son boulot à sa famille et à ses amis.

3 avantages de l’Employee Advocacy

  1. Construire l’image de marque et l’e-réputation. C’est une excellente preuve sociale pour l’entreprise lorsque ses salariés s’impliquent et partagent les informations avec leurs propres followers.
  2. Promouvoir la marque employeur. Alors que la plupart des boîtes peinent à recruter, une entreprise dont les collaborateurs partagent les valeurs sur les réseaux aura plus de chances de toucher des candidats en phase avec elle.
  3. Développer le social selling. En communiquant sur les services ou les produits de leur entreprise, les salariés développent naturellement la vente sociale (utilisation des réseaux sociaux dans le processus de vente).

CEO Advocacy

Le « CEO Advocacy » est une approche complémentaire. Pourquoi les employés seraient-ils les seuls ambassadeurs de la marque ?

Elle part du constat suivant : le patron/CEO ou fondateur de l’entreprise est l’un des mieux placés pour partager sa vision et ses valeurs sur les réseaux sociaux.

Et on sait bien que les clients n’achètent pas ce que vous faites, ils achètent qui vous êtes. Plus vous aurez travaillé votre identité de marque, plus vos convictions seront claires et précises, plus vous aurez intérêt à vous servir de ces arguments pour votre branding.

Le fondateur ou le CEO, qui donne l’impulsion de la stratégie de l’entreprise a tout intérêt à prendre la parole à titre personnel pour créer un lien émotionnel avec ses prospects ou clients.

Tous les CEO n’ont pas forcément le temps ni l’envie de s’impliquer sur les réseaux sociaux, c’est dommage. Mais quand ils le font, ça marche !

Cas pratique : ce que nous avons mis en place pour SuperFUTUR

Le constat

La vocation de SuperFUTUR est d’accompagner les ados – et leurs parents ! – pour trouver l’orientation qui leur ressemble. L’originalité de la proposition est que la méthode s’appuie d’abord sur le jeune et ses points forts pour déterminer une orientation sur-mesure, plutôt que sur des batteries de tests. D’autre part, SuperFUTUR propose aux jeunes d’effectuer des stages afin de valider le projet qu’ils ont construit avec leur coach.

SuperFUTUR entend relever le défi de répondre aux envies des parents comme des jeunes :

1. Prendre le pouvoir sur le système de notation

2. Permettre aux parents de donner le meilleur à leur enfant

3. Ramener le jeune à la réalité

4. Comprendre l’enfant à travers ses choix d’orientation

En clair, ce qu’elle propose c’est un accompagnement 100% sur-mesure où le jeune est l’acteur principal de ses choix.

Nous avons donc une entreprise qui doit se faire connaître de ses cibles : parents et ados. Une proposition de valeur forte : accompagner les ados pour leur apprendre à faire leurs choix. Des éléments de différenciation concurrentielle : pas de tests psychologiques ou de personnalité. Une approche décorrelée du niveau scolaire.

Mais également une entreprise jeune (2 ans), qui doit se faire une place au sein d’un univers concurrentiel tendu.

En revanche, Stéphane Vincent, le fondateur est un professionnel de l’orientation qui travaille depuis plus de 20 ans dans ce secteur. Il bénéficie d’une sérieuse réputation et de nombreux contacts. Par ailleurs c’est un membre très actif des associations et groupes professionnels.

Nous avons donc mis en place une double ligne éditoriale : celle de l’entreprise et celle du fondateur afin d’offrir des points de vue complémentaires aux lecteurs.

La ligne éditoriale de l’entreprise

La ligne éditoriale que nous avons définie pour l’entreprise s’appuie à la fois sur la démarche et sur l’expertise des coachs qui accompagnent les jeunes. Elle s’adresse aux parents et aux ados susceptibles de bénéficier de l’accompagnement. Un mot d’ordre : anticiper et rassurer. L’angle est de donner du contenu pratique et directement activable pour les lecteurs.

👉🏼 Et pour concrétiser votre ligne éditoriale, c’est une charte éditoriale qu’il vous faut ! Un peu perdu ? Je vous explique comment créer votre charte éditoriale.

Cela se traduit par 3 piliers de contenu principaux :

  1. Les temps forts de l’année scolaire, de la 4ème au post-bac. L’idée est de donner le maximum d’information pour permettre aux parents d’anticiper les enjeux de chaque niveau. Par exemple : en 2nde le choix des spécialités, en 3ème les portes ouvertes des lycées, en Terminale les dates de saisie des voeux dans Parcoursup…
  2. Le décryptage des réformes en cours dans le cursus scolaire. Les parents sont souvent perdus avec les changements du calendrier ou des cursus. Nouvelles filières, réforme des épreuves du bac, fonctionnement d’Afelnet ou Parcoursup…
  3. Événementiel et actu. SuperFUTUR est très présente lors de conférences sur l’orientation, notamment pour les Chambres de Commerce et d’Industrie. C’est l’occasion de partager les préoccupations des parents et des jeunes rencontrés.

La ligne éditoriale du fondateur

Stéphane est à l’aise avec les réseaux sociaux. Son ton est proche, unique et humain. Il a le sens du partage et cela se sent dans ses posts.

Nous lui avons donc conseillé de conserver ce ton personnel qui est différenciant.

Étant très actif auprès de groupes professionnels, d’associations et d’établissements, c’est lui qui se charge de communiquer directement sur ces sujets.

Ses 3 principaux piliers de contenu :

  1. Rencontres pro, salons et visites d’établissement. L’angle est d’éviter l’auto-promotion mais bien de partager les enseignements qu’il tire de ces rencontres concernant les tendances du secteur de l’orientation des jeunes.
  2. Réflexions sur les jeunes et l’orientation. Stéphane est bien placé pour savoir que les choses changent vite ! Non seulement en ce qui concerne la scolarité mais pour la société elle-même. Les ados de 2023 ne ressemblent en rien à ceux d’il y a 10 ans… Il partage sa vision de la construction d’un projet d’orientation choisi et non subi.
  3. SuperFUTUR, ses clients et ses coachs. Le sens de l’équipe fait partie des valeurs fondamentales de Stéphane et de l’entreprise qu’il a créée. Les coachs, les parents, les jeunes font partie intégrante de succès de SuperFUTUR. Partager l’évolution de l’entreprise et ses défis est une évidence.

Pourquoi ça marche ?

Il est évident, dans le cas de SuperFUTUR, que la prise de parole de l’entreprise et de son fondateur sont complémentaires. Elle sont aussi raccord en termes de tonalité, de valeurs et de générosité.

Les coachs qui accompagnent les jeunes sont également présents sur les réseaux sociaux. Leurs posts mettent en lumière leur pratique et relayent les informations de l’entreprise. Cela permet à SuperFUTUR non seulement d’augmenter son audience et de générer des leads, mais également de crédibiliser son message. Régulièrement, les parents commentent les posts.

Se construit ainsi un écosystème qui donne vie à une identité de marque unique.

5 étapes pour votre stratégie d’ambassadeur

  1. Définir vos objectifs : notoriété, différenciation concurrentielle ou augmentation des ventes…
  2. Concevoir la ligne éditoriale : types et nature des contenus, tonalité, cibles…
  3. Accompagner les ambassadeurs : former et informer les ambassadeurs sur les objectifs et les moyens de cette stratégie.
  4. Suivre : analyser les statistiques sur chaque post.
  5. Ajuster : certains formats fonctionne mieux que d’autres ? Certains sujets sont polémiques ? D’autres font des flops ? On analyse et on ajuste en permanence !

 

Vous n’êtes pas vraiment à l’aise avec l’idée de vous lancer ? Nous pouvons vous aider !

 

Les articles similaires qui pourraient vous intéresser

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Pin It on Pinterest

Share This