Comment trouver facilement des centaines d’idées de contenus ?

par | Publié le 04/08/2022 | Content Marketing

Des idées de contenus comme s’il en pleuvait !

Si vous avez un site internet ou des pages sur les réseaux sociaux, vous connaissez bien cette injonction : il faut publier pour vous rendre visible ! 

Il faut publier…

Non seulement pour attirer les prospects, mais aussi pour fidéliser les clients et faire du bien à votre référencement naturel (SEO). « Tout le monde le dit ». OK.

Sauf que ça ne vient pas tout seul et que vous pourriez rapidement vous laisser déborder 😰 : syndrome de la page blanche ou de l’imposteur = blocage assuré.

 

Pas de panique, l’inspiration se travaille. La créativité est un muscle, il suffit de s’entraîner pour engranger les idées de contenus à la pelle.

Prêts à vous constituer une véritable banque de données d’idées ? C’est parti ! 

 

Le processus créatif

 

Sus aux idées reçues !

Commençons par tordre le cou aux idées reçues : il n’y a eu qu’un seul Alexandre Dumas, Gustave Flaubert, Carson Mac Cullers, Oscar Wilde, Agatha Christie ou encore George Orwell. Et la mauvaise nouvelle c’est que comme ils sont tous déjà pris, ce ne sera ni vous, ni moi…

Seconde idée reçue : il ne suffit pas de se mettre devant son clavier pour avoir l’inspiration divine et remplir votre page blanche d’une avalanche de mots…

Troisième idée reçue : atteindre l’état de flow n’arrive que très rarement et il est toujours alimenté par des infos que nous avons préalablement stockées dans notre cerveau…

 

C’est quoi le flow ?

En musique, le « flow » c’est le rythme de la musique ou des paroles. Les rappeurs sont des spécialistes du flow avec leur débit souvent très rapide qui cadence et rythme leurs morceaux.

 

Créativité et concentration extrême 

Le flow d’Eminem, par exemple, est connu pour être l’un des plus rapide du rap. Il détient le record du plus grand nombre de mots dans une chanson. Sur son morceau « Godzilla », il place 229 mots en 30 secondes. Essayez pour voir 😉

En rédaction, on parle aussi de « flow ». Etre dans un état de flow, c’est être dans un état de créativité et de concentration extrêmes. Chaque idée en entraîne une autre et la rédaction est fluide, rapide, qualitative et efficace.

 

Enchainez plusieurs textes en un temps record

En général, lorsqu’on atteint cet état de flow, on peut enchaîner plusieurs textes en un temps record, chacun alimentant le suivant et générant de nouvelles idées qu’on s’empresse de mettre en musique. Le traitement de l’information est démultiplié.

Le flow, c’est la combinaison gagnante entre confiance, efficacité et performance.

Comment on y arrive ?

  • Concentration maximale sur l’action en cours
  • Plaisir à la réaliser
  • Rapidité d’exécution
  • Intérêt et enthousiasme
  • Facilité d’exécution

Quand vous êtes en état de flow – si ça vous arrive – vous avez tout intérêt à vous laisser porter et à enchaîner. Tant pis pour ce que vous faisiez avant, vous finirez plus tard…

 

Les 4 étapes du processus créatif : 

Quoi qu’il en soit, on peut facilement alimenter sa créativité en suivant les 4 étapes du processus créatif. Que l’on soit naturellement créatif ou non !
 

  1. L’idéation
  2. La structuration
  3. L’écriture
  4. La mise en forme
    PROCESSUS CRÉATIF- TheWizAdviz

     

    L’étape qui nous intéresse aujourd’hui est la première, celle qui consiste à engranger des idées.

     

    Générez vos idées de contenus

     

    La première étape consiste à trouver suffisamment d’idées de contenus à l’avance pour ne pas vous retrouver au pied du mur le jour où il faut publier.

    Et chacun fonctionne différemment ! Carine préfère rédiger au fur et à mesure et dans l’ordre ses différentes idées de posts ou d’articles. Moi, j’ai besoin d’avoir une liste bien fournie pour avoir le choix de rédiger le texte qui m’inspire au moment où je me mets devant l’ordi.

    Peu importe la façon dont vous choisirez d’aborder vos idées, il vous faut d’abord un réservoir plein !

     

    Créez votre réservoir à idées

    Vous allez le remplir avec tout ce que vous voyez tous les jours, ce que vous lisez, les échanges avec vos clients, vos amis et vos pairs. Sachez que tout est source d’inspiration ! 

    Votre réservoir peut contenir toute sorte de matériel créatif : 

    • capture d’écran
    • phrase de conversation
    • épisode de podcast
    • vidéo
    • article
    • post sur les réseaux sociaux
    • image ou pub
    • citation
    • étude de marché

    La chose importante à retenir : 1 note = 1 idée.

     

    Les outils qui sauvent la vie

    Il existe plusieurs outils pour vous permettre de rassembler toutes ces idées : 

    • Les notes sur votre smartphone
    • Un carnet à portée de main
    • Un dossier avec vos captures d’écran
    • Le Dictaphone
    • Evernote  
    • Notion  
    • ou encore Trello directement  

    Personnellement, j’utilise beaucoup les captures d’écran que je classe ensuite directement dans notre calendrier éditorial dans Trello. Pour les articles de fond, j’utilise l’extension « save to Notion » pour importer le contenu d’une page directement dans Notion en un seul clic. Ensuite, j’ai un système de tags pour les classer dans ma base de données et m’y retrouver plus facilement. Enfin, sur les réseaux sociaux, j’ai pris l’habitude d’enregistrer les posts qui me semblent intéressants et que je peux retrouver ensuite. Une fois lus et traités, je les supprime.

    Bref, vous le voyez, à chacun son organisation. Le plus important est que vous vous y retrouviez ! 

     

    A retenir

    A ce stade, vous avez fait une bonne partie du travail, mais vous n’êtes pas sauvés pour autant ! Vous n’en êtes qu’à la phase 1 du processus, il faut maintenant convertir tout ce matériel en idées de contenu concrètes.

    Les 3 infos à retenir avant de passer à la phase suivante : 

    1. Décorréler la phase d’idéation de la phase d’écriture.
    2. 1 note = 1 idée.
    3. Se poser durant une heure régulièrement et alimenter son réservoir à idées.

     

    Prévoyez un an de contenus facilement

     

    Pour prévoir un mois, voire un an de contenu facilement, je vous recommande la méthode d’Aline (TheBboost 👉https://www.thebboost.fr/blog/), à mixer avec vos différentes sources d’inspiration : 

    Etape 1 : faites la liste des 20 questions posées par vos clients (ou votre client idéal si vous démarrez votre activité. Pour cela, appuyez-vous sur votre persona. 

    Etape 2 : créez 3 idées de contenu pour chaque question :

    • « comment ou pourquoi »
    • « liste »
    • « moi-je »

     

    Faites un travail de détective

    Pour lister toutes les questions que peut se poser votre client idéal, démarrez par un travail de recherche.

    Toutes les sources d’information sont bonnes ! Par exemple : 

    • En participant à des groupes Facebook ou Linkedin sur vos sujets de prédilection.
    • Sur Pinterest, regardez quels sont les types d’épingles qui marchent le mieux.
    • Participez à des room ClubHouse pour écouter les questions posées et les échanges entre les participants.
    • Utilisez les réponses que vous avez recueillies lors de sondages et questionnaires.
    • Screenez les messages privés que vous avez reçus sur les réseaux sociaux ainsi que les commentaires que vous avez déjà reçus sur vos posts.
    • Reprenez les mails que vos clients vous ont envoyés.
    • Ainsi que les questions qu’ils vous ont posées lors des rendez-vous découverte.
    • Recherchez les commentaires sur les réseaux sociaux des autres acteurs de votre thématique.
    • Utilisez Google et les « autres questions posées ».
    • Enfin, penchez-vous sur les avis clients et commentaires sur Amazon ou autres marketplace.

     

    Votre objectif : 20 questions, remarques ou commentaires qui reviennent systématiquement chez votre client idéal.

    A ces 20 questions, rajoutez tous les sujets que vous souhaitez aborder et partager avec vos clients. Ceux qui sont raccord avec votre charte éditoriale et qui respectent vos piliers de contenu, bien entendu !

     

    Créez votre liste de contenus

    Pour chacune des 20 questions que vous avez listées, vous allez créer un contenu « comment-pourquoi », un contenu « liste », un contenu « moi-je ».

    En pratique, voici ce que ça donne : 

    On va prendre l’exemple du Potager Voyageur, un de nos clients FoodTech qui cuisine des bols sains et bons avec des produits de saison livrés au bureau.

     

    Question client : « les produits de saison c’est bien, mais les légumes d’hiver c’est pas très fun ».

    Sujet : « se renouveler en cuisinant des légumes d’hiver »

    • Contenu liste : « 5 légumes d’hiver pour faire le plein de vitamines »
    • Contenu comment-pourquoi : « Pourquoi respecter les saisons c’est bon pour la santé et pour la planète aussi ? »
    • Contenu moi-je : « Mes recettes préférées avec du panais »

    Et grâce à ces 3 premières idées, on peut en trouver beaucoup d’autres : 

    • Le légume du mois
    • D’où vient ce légume ?
    • Que faire avec du potiron
    • Les herbes ou épices qui se marient le mieux avec le cerfeuil tubéreux
    • Des soupes d’hiver qui changent
    • Etc.

     

    Mixez les thèmes et les natures de contenus

    Si vous avez mené l’exercice jusqu’au bout, vous avez déjà au moins 60 idées de contenu, voire bien plus. Vous pouvez aussi ajouter à votre liste tous les contenus saisonniers. Par exemple, si vous avez une activité de recrutement, il y a des temps forts qui reviennent à la même époque chaque année, idem si vous faites du soutien scolaire ou de la finance. Vous avez de quoi compléter votre liste de sujets et alimenter votre calendrier éditorial. N’oubliez pas d’ajouter certains événements professionnels auxquels vous participez : c’est autant d’occasion de partager votre analyse sur vos sujets de prédilection.

    Autre chose qui va vous permettre de vous renouveler facilement, c’est de varier les natures de contenus. Je m’explique : pour un même thème, vous pouvez choisir de rédiger un post, de créer une infographie ou encore de faire une vidéo. Même si le thème est identique, vous ne le traiterez pas de la même manière, votre sujet devra s’adapter au format. C’est une façon différente de présenter l’information et de renouveler l’intérêt de vos lecteurs.

    D’autre part, en testant différents formats pour un même sujet, vous saurez quel est celui qui retient le mieux l’attention de votre audience. Et ça, ça vaut de l’or !

     

    Maintenant, c’est à vous de jouer !

     

    Bonus : un mois de publication en mixant les thèmes et les natures de contenu 

    1 MOIS DE CONTENU - TheWizAdviz

    Et pour encore plus de contenus : recyclez !

    Un article, c’est aussi potentiellement un podcast, une vidéo ou encore plusieurs posts pour les réseaux sociaux….

    Une newsletter, c’est un article en puissance.

    Un post sur les réseaux sociaux c’est le début d’une mini-série pour explorer un thème plus à fond ou créer une FAQ sur votre site.

    Une formation, c’est sans doute l’occasion de rédiger plusieurs articles, voire de créer des workbook et pourquoi pas un e-book complet ?

     

    Bref, chacun de vos contenus sera source de contenus supplémentaires.

    Une fois que vous serez lancés, on ne vous arrêtera plus !

    Vous aimeriez vous lancer mais vous n’avez pas le temps ? Vous voulez qu’on vous aide à créer votre calendrier éditorial ? Vous avez du mal à définir vos piliers de contenu ? Pas de panique, nous pouvons vous aider !

    Photo by Nimi Diffa on Unsplash

     

    Les articles similaires qui pourraient vous intéresser

    Rédigez des contenus percutants !

    Inscrivez-vous à notre programme gratuit pour apprendre à créer des contenus qui attirent vos prospects (même si vous débutez).

    You have Successfully Subscribed!

    Pin It on Pinterest

    Share This