2021 c’est l’année de l’expérience client ! D’ailleurs Google la met au centre de son analyse avec la mise à jour de son algorithme Google Page Experience. Le SXO, c’est l’optimisation de l’expérience de recherche (Search Expérience Optimization), le mariage de l’UX (eXpérience Utilisateur) et du SEO (Référencement Naturel) en quelque sorte. Et Google Page Experience vise à favoriser les sites sur lesquels l’expérience utilisateur est optimale.

Pour cela, votre site doit prendre en compte toutes les facettes de l’expérience utilisateur et ce, dès la conception.
Oui mais, qu’est-ce que ça veut dire concrètement ?

Si vous voulez que Google vous remarque (je parle de référencement bien sûr), il faut que votre site se mette en 4 pour faciliter la vie de vos utilisateurs. Cela veut dire comprendre comment ils arrivent sur votre site et ce qu’ils viennent y chercher.

On s’y met ?

Les intentions de recherche : les comprendre pour répondre exactement à la demande des visiteurs

Quand un internaute cherche une information sur le web, il a un objectif précis parmi 4 possibilités. Et pas une de plus…

Information

L’internaute va formuler sa requête sous forme de question : comment faire du pain maison ?
Son objectif : savoir ou apprendre
Que faire pour répondre aux recherches informationnelles ? Rédigez plutôt des articles de blog avec des conseils, des listes détaillées, des guides, des tutoriels, des articles pratiques, des infographies. Faites preuve de pédagogie !

Navigation

L’internaute va rechercher directement une marque, un produit ou un service : table à rallonge 8 couverts
Son objectif : naviguer et se faire une opinion
Que faire pour répondre aux recherches navigationnelles ? Concentrez-vous sur la création de pages de présentation, d’études de cas, de listes de produits et de services, de vidéos de démonstration de produits, de formulaires en ligne et de pages de destination claires. Soyez précis et complet.

Transaction

L’internaute sait déjà ce qu’il veut et sa requête va déboucher sur un achat : tapis d’éveil en tissu pas cher
Son objectif : faire et passer à l’action
Que faire pour répondre aux recherches transactionnelles ? Créez des pages produits, des pages de vente, des démos en direct, des pages de rendez-vous, des consultations gratuites et des pages d’inscription. Facilitez le passage à l’acte.

Achat

L’internaute recherche un renseignement précis : tarif agence web seo Aix-en-Provence
Son objectif : savoir + faire
Que faire pour répondre aux recherches commerciales ? Orientez-vous vers des comparatifs, des pages de tarification détaillées de vos produits et la description de vos services. Soyez concret et engageant.

Pour faire du bien à votre SEO, vous devez construire votre site, vos pages et vos contenus de façon à ce qu’ils répondent à chacune de ces intentions de recherche. C’est-à-dire chouchouter l’expérience utilisateur de vos internautes.

Le contenu : pour apporter de l’expertise qualitative

Vous ne ferez pas venir un internaute sur votre page s’il n’y voit pas son intérêt…
Si l’on caricature, en arrivant sur votre page, le visiteur se posera successivement ces 5 questions :

  • En quoi ça me concerne ?
  • En quoi ça m’intéresse ?
  • Qu’est-ce que j’en retire ?
  • Pourquoi je dois accorder mes 30 prochaines secondes ?
  • Et la question qui tue : « et alors ? »

Votre contenu doit donc répondre d’emblée à ces 5 questions. Et pour y répondre, il faut qu’il rassure le lecteur sur le fait qu’il est effectivement arrivé au bon endroit.
Votre lecteur doit retrouver dans vos pages les mots-clé qui répondent à sa requête initiale. S’il a tapé « chaise de bureau pivotante » dans Google, il doit retrouver ces 3 mots et toutes les expressions associées dans vos pages.

Les mots-clé, ce sont les fameux mots sur lesquels il est intéressant de faire référencer votre offre ou votre proposition de valeur.
Les expressions de longue traîne, ce sont des expressions de 3 à 5 mots ou plus sur lesquelles il y a moins de trafic, mais du trafic beaucoup plus qualifié.
Le champ sémantique, ce sont tous les termes qui tournent autour de votre mot-clé principal.
Et surtout privilégiez les informations fraîches…

Comment choisir les bons mots-clé ?

C’est la question qu’on nous pose le plus souvent ! La première étape est d’écouter vos clients. Ce sont leurs mots qui sont tapés dans la barre de recherche, pas les vôtres.

Vous pouvez également vous appuyer sur Google Ads ou Keywordtool qui vous donne toute une liste de mots-clé ou d’expressions connexes à votre thème principal. Et ça, ça aide !
Enfin, faites une recherche Google et regardez la section « autres questions posées », cela peut vous inspirer.

Quand vous recherchez les mots-clé pertinents pour votre activité, ne pensez pas produit ou prestation, pensez solution, pensez client !

  • Que vont taper les internautes pour trouver votre site ?
  • Si vous cherchiez votre produit, quelles expressions taperiez-vous ?
  • Quel genre de problème allez-vous résoudre pour eux ?
  • Pourquoi vos clients achètent-ils ?
  • Pourquoi choisiraient-ils votre produit plutôt que celui de la concurrence ?
  • Quelles sont les questions les plus fréquentes qu’ils se poseront pendant le 
processus d’achat ?

Listez tous les mots-clé centrés sur les besoins de votre audience. Commencez par sélectionner un seul mot-clé et 5 à 10 alternatives. Google aime que vous répondiez exactement aux intentions des visiteurs. Utilisez leurs expressions et leur terminologie : utilisez « cafard » au lieu de « blattes », c‘est comme ça que les clients vous trouveront.

Nos conseils pour rédiger des contenus qui plaisent à votre audience et qui sont bien référencés par Google c’est ici ! 

Ne négligez pas les expressions de longue traîne

Ne vous contentez pas d’un mot-clé simple, sinon Google ne pensera pas forcément à faire remonter votre page. Visez des expressions complètes réellement en accord avec le besoin de vos clients.
Ce qu’on appelle la longue traine, ce sont des expressions moins populaires et plus précises que votre mot-clé principal : elles contiennent en général 3 à 5 mots et plus.

Attention à la recherche vocale : les expressions sont de plus en plus longues. Dans une requête écrite, on a tendance à raccourcir la phrase. Pas à l’oral…

Investir des expressions de longue traîne présente plusieurs avantages :

  • Attirer des lecteurs aux besoins ultra-spécifiques.
  • Ces internautes très qualifiés auront plus de chances de convertir sur vos pages.
  • Et sur ces expressions, vous aurez beaucoup moins de concurrents de poids.

Cerise sur le gâteau : Google saura exactement sur quel type de demande valoriser votre site web.

Elargissez votre champ sémantique

Votre champ sémantique, qu’est-ce que c’est ? Ce sont tous les mots et expressions qui sont en rapport avec votre mot-clé principal. Respectez-le et enrichissez-le pour que Google puisse identifier la portée de votre expertise sur votre domaine.

Un exemple ? Vous vendez des aliments pour chiens.
Votre champ sémantique ne se limite pas aux croquettes, vous pouvez varier les sujets et utiliser tous les mots ou expressions dans des domaines connexes, comme :

  • Les différentes races de chien, leurs spécificités, leurs caractéristiques, les points communs…
  • La santé canine, le suivi vétérinaire, les points de vigilance, les soins…
  • La nutrition, déclinable en fonction de l’âge des animaux, de leur taille, de leur race, etc…
  • Les exercices recommandés
  • L’éducation, l’adoption
  • Les jouets, les accessoires…
  • Les conseils pour voyager avec un chien
  • Etc.

Gardez en tête que Google vous référencera mieux si vos contenus sont dignes d’intérêt pour vos lecteurs.
Pour chacune de vos thématiques principales (vos piliers de contenu) :

  • Utilisez toute la richesse de la langue, les synonymes, les expressions.
  • Ecrivez d’abord pour votre audience.
  • Placez vos différentes expressions à un haut niveau hiérarchique (dans les titres de pages, les intertitres, etc.).

Offrez des informations fraîches

C’est toujours décevant pour un internaute d’arriver sur un site où le blog ne vit plus depuis des mois… On a immédiatement l’impression que le site est en friche et c’est dommage. Là, l’expérience utilisateur n’est vraiment pas au top !

D’un autre côté, alimenter régulièrement un blog ou une page actualités demande du temps. Beaucoup de temps.
Notre conseil : ne vous mettez pas la barre trop haute, au risque de décevoir vos lecteurs. Progressez à votre rythme, mais faites-le régulièrement.

Un blog régulièrement mis à jour est un atout pour Google. Pourquoi Google aime ça ?
Parce que vous lui montrez que votre site n’est pas juste une coquille mais qu’il vit et s’adapte au fil du temps. Plus il est rafraîchi régulièrement, plus les robots vont repasser régulièrement.

La tonalité : pour se faire comprendre et dialoguer

Trouver votre tonalité, cela veut dire que vos pages, vos posts ou vos articles doivent refléter qui vous êtes, ce que vous faites et comment vous le faites. C’est ce qui permet de créer de la proximité avec vos visiteurs.
Une tonalité adaptée vous permet de vous adresser à vos lecteurs pour faire mouche.

Tout savoir sur les Persona, ou comment travailler ses cibles 

Voici les 3 principes qui vous aideront à faire en sorte qu’ils se sentent compris et concernés. Et ça aussi, ça fait du bien à votre référencement naturel !

Utilisez le même langage que vos clients

N’en faites pas trop, ni trop peu non plus.

Par exemple :

« Maman & belle maman, la quarantaine et toutes mes dents, mumpreneure dynamique et passionnée, et sur les bords…..légèrement illuminée !

Alors voilà tout te raconter prendrait énormément de temps, je suis assez bavarde…… mais après avoir bossé dans les achats internationaux, dans le marketing, la communication pour un grand groupe de bricolage et baigné dans le milieu de l’entrepreneuriat et l’innovation, j’ai sauté le pas il y a 4 ans….j’ai créé ma boîte !!! »

Ce texte, qui se veut proche du consommateur, a en réalité l’effet exactement inverse :

  • La syntaxe et les règles d’expression écrite ne sont pas respectées
  • Le contenu n’est pas en ligne avec la proposition de valeur (i.e. ce site vend des produits pour le corps et la santé)
  • Il ne donne pas confiance, il n’est pas rassurant. En réalité, il donne avant tout une impression brouillonne

Bannissez le jargon

Vos clients n’y comprendront rien… Après tout, c’est vous l’expert, c’est normal qu’ils ne maîtrisent pas votre domaine de compétence. Mais Google aura lui aussi du mal à deviner à quelle requête cible se rapporte votre contenu. Plus vous utiliserez des mots simples de la vie courante (même professionnelle !), mieux ce sera.

Ne parlez pas à vos lecteurs comme si vous vous adressiez à un de vos pairs. C’est votre job de faire en sorte que ceux qui vous lisent vous comprennent, pas le contraire.

Un exemple :
« Direction de projet et pilotage transverse : nous mettons en place et actualisons un backlog d’actions à réaliser en accord avec la feuille de route définie ensemble. De nombreux points de contrôle sont disponibles (rapports, réunions de suivi avec les différents interlocuteurs, livrables de pilotage des projets). Vous êtes unique et nous adaptons le pilotage projet à vos objectifs de performance. »

Dans ce texte, le contenu ne respecte pas la promesse :

  • A la fois en termes de format : le texte est totalement tassé et les phrases sont trop longues (ont lit 20% moins vite sur écran que sur papier…). Donc le cerveau fatigue avant d’arriver à la fin du paragraphe. Au bout de 2 lignes, on a envie d’abandonner…
  • Mais aussi en termes de ton : ce texte ne traduit pas du tout la proximité et la compréhension du besoin du client. On a l’impression que les experts discutent entre eux. Qui se sentirait réellement unique en lisant cela ?

Soyez clair

Etre simple, c’est être clair et faire en sorte que votre message soit compris de votre auditoire. Etre simple et clair, ce n’est pas être simpliste, bien au contraire. C’est utiliser les représentations et les images qui parlent à ceux qui vous lisent, sans que cela leur demande un effort sur-humain pour y arriver…

Exemple :
« Où en êtes-vous avec votre équipe ?

Si la crise actuelle a démontré que le travail à distance était indispensable pour préserver la santé individuelle, elle a mis le collectif à rude épreuve…

  • Avez-vous toutes les cartes en main pour capitaliser sur ses forces ?
  • Quel est le niveau de confiance et de motivation de vos collaborateurs ?
  • Connaissez-vous les points de blocages et les solutions pour les dénouer ?
  • Etes-vous parvenu à maintenir le lien entre les membres de votre équipe ?
  • Et vous ? Vous a-t-on donné les moyens d’y parvenir ?

Et si vous vous offriez une pause pour mieux vous remobiliser ? »

Dans ce texte, la problématique client est clairement mise en avant : le management à distance. On ne parle pas du produit ou du service, on ne se met jamais en avant. L’ensemble du contenu est centré sur la situation de l’interlocuteur : comment faites-vous pour y arriver ?

C’est efficace car le lecteur peut faire instantanément le lien avec sa propre situation. Et s’il ne s’était pas encore demandé où il en était avec ses équipes, le manager qui lit ce texte a toutes les questions sous les yeux pour faire un état des lieux.

 

L’expérience utilisateur, c’est ce qui fera la différence… 

Sur votre site, si vous voulez être efficace, vous voyez que vous ne pouvez rien laisser au hasard…

L’internaute qui navigue dans vos pages doit pouvoir trouver facilement la réponse à son besoin sans se torturer les méninges pour comprendre votre logique à vous. Facilitez-lui la vie et il vous le rendra. Plus votre proposition est simple, structurée et lisible, plus il sera enclin à pousser plus loin sa lecture de vos pages.

Quoi qu’il en soit, le secret c’est de se mettre à la place de votre client…

 

Vous ne savez pas par où commencer ? Nous sommes là pour ça ! Il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous pour profiter d’un rendez-vous conseil gratuit d’une demi-heure !

Marketing de contenu TheWizAdviz

Rédigez des contenus percutants ! 🚀

Inscrivez-vous à notre programme gratuit pour apprendre à créer des contenus qui attirent vos prospects (même si vous débutez).

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This