Combien de fois j’ai entendu ça ?

« Mon futur site internet c’est le fils de mon voisin (ma nièce, le mari de ma cousine, le beau-frère de ma collègue, les possibilités sont infinies…) qui a une formation en informatique qui va s’en charger. » Et combien de fois je préviens : non, ce n’est pas une bonne idée….

Souvent j’ai droit à un haussement de sourcil réprobateur. Genre, mais pour qui elle se prend celle-là ? Le fils de votre voisin, c’est une sacrée pointure. D’ailleurs il a fait le site du bureau des élèves de son école. Il vous l’a montré et il tourne super bien !

Un site clé en mains, ou presque

Au bout de quelques semaines (entre ses partiels, ses sorties entre potes et ses love story), le fils de votre voisin a enfin terminé. Il vous livre votre site clé en mains.

Il est tout frétillant à l’idée de vous le montrer et vous aussi, forcément. Parce que depuis le temps qu’il est dessus, vous n’avez encore rien vu de votre projet.

Il est parti d’une page blanche, il a tout codé. C’est un pro, vous l’aviez dit !

On vous avait prévenu

Et vous voilà devant la vitrine virtuelle de votre société. L’image de votre entreprise, celle que l’ensemble de vos clients, prospects, fournisseurs, collaborateurs, investisseurs, etc. verront….

Il est super fier de vous montrer l’animation incroyable – sur fond musical de death metal – qui s’enclenche automatiquement à l’ouverture de la page d’accueil. Page qui, vous l’avez noté, met un certain temps à s’afficher.

– L’animation est un peu lourde, concède-t-il, mais ça déchire non ?

Présentement, ce qui se déchire, ce sont vos tympans. Sans parler de vos yeux qui commencent à saigner. Parce que les couleurs qu’il a choisies – moins has been que celles de votre charte graphique, assure-t-il – font passer Niki de Saint Phalle pour une pastelliste.

Mais il a l’air tellement enthousiaste que vous n’osez broncher…

Personne ne lit sur internet

Il continue de vous dévoiler son chef d’œuvre.

Scrollant à l’infini sur des carousels d’images animées… Vous êtes quelque peu surpris de ne pas retrouver les valeurs de votre société. Ni même la présentation de vos savoir-faire que vous avez pourtant mis si longtemps à coucher sur le papier…
Quand vous lui posez la question, il élude rapidement. Le texte c’est chiant. Personne ne lit sur internet. Rien ne vaut la photo !

Dont acte. Mais quand vous lui demandez pourquoi elles ne s’affichent pas à la même vitesse et sont toutes de tailles différentes, il rouspète. Ben oui, celles que vous lui avez fournies n’étaient pas au même format !

Vous admettez, il n’est pas graphiste. Mais vous non plus… Donc vous n’avez personne sous la main qui pourrait vous aider.

Et puis ces images qui tourbillonnent, sautent et zooment dans tous les sens, c’est peut-être pas si mal finalement… Sauf que vos clients ont en moyenne 50 ans.

Vous améliorerez vous même

La page « nous contacter » est étrangement vide. Pourtant il a meublé en ajoutant une nouvelle animation de votre adresse qui s’affiche lettre par lettre. Quant au blog, les articles que vous aviez écrits sont jetés sur la page, à la suite les uns des autres. Pas de titres, pas d’intertitres, ni de sous-titre : une succession de longues phrases collées les unes aux autres de façon indigeste. Aucune possibilité pour votre futur lecteur de s’y retrouver dans cet enchevêtrement de mots.

Vous relativisez : il ne vous a pas pris cher. Vous essayerez bien d’améliorer quelques trucs à la maison.

Sauf que non. Il n’a pas pris le temps de vous former à son outil qui déchire et il part à la fin de la semaine aux États-Unis finir son Master… Le site, vous l’avez, mais vous n’avez pas les clés. Vous ne pouvez rien faire.

Créer un site internet nécessite de penser avant, pendant et après

Cet exemple est caricatural.

Mais il ne s’éloigne pas tant que ça de la vérité. Si développer un site internet n’est plus l’apanage des professionnels, et que vous pouvez créer votre site vous-même, grâce notamment aux interfaces open-source (CMS : Content Management System ou Système de Gestion de Contenu en bon français), cela requiert de faire le point et de penser loin. Car votre site internet sera le vaisseau amiral de votre stratégie de communication. Il sera la pierre angulaire de votre présence digitale qui doit être considérée comme un tout et adaptée aux différents supports que vous allez choisir.

Ne faites pas l’impasse sur le cahier des charges !

Pensez-vous demander un meuble sur mesure à un menuisier sans lui présenter votre projet, discuter de la forme, de la taille, de l’utilisation et des matériaux ?

Pour votre futur site, c’est pareil ! Il faut définir exactement votre projet. Ça évitera des mauvaises surprises ou des oublis.

Prenez le temps de penser à votre cible, à votre offre, au contenu, aux fonctionnalités, à l’architecture, à la navigation, à votre référencement, au design, à l’iconographie, au temps que vous pourrez consacrer à votre site et aux moyens de promotion que vous souhaitez mettre en place pour le faire connaître. La liste est longue mais elle est absolument primordiale.

Ce travail préalable vous permettra de poser les jalons de votre futur site et de prendre conscience des différentes étapes nécessaires à la réalisation de ce dernier.

si vous voulez connaître ces étapes en détail téléchargez notre questionnaire

Ne négligez pas vos utilisateurs

On parle beaucoup d’expérience utilisateur. L’UX design a le vent en poupe et on comprend pourquoi. Clairement cela correspond à la façon dont est perçu votre site. Tant pour son contenu que pour ses qualités ergonomiques ou de navigation.

Ces points sont primordiaux, mais pas que.

Il faut aussi penser à ce que vos utilisateurs retiendront de vous après leurs visites, et ce que vous prévoyez pour vous rappeler à leur bon souvenir. Utilisez les newsletters, les réseaux sociaux, les annuaires locaux, etc.

Votre « vaisseau amiral » sera le point d’entrée et de sortie de vos clients. Structurez-le pour vos utilisateurs et pas pour vous. Qui sont mes clients, qu’est-ce qui les intéresse, quels sont leurs problèmes, comment je peux les résoudre ? Posez-vous leurs questions. Et surtout, simplifiez-leur la vie ! Mettez-vous à leur place. Rien de pire qu’un site internet où on ne comprend pas les intitulés et où il faut cliquer 5 fois avant de trouver l’info…

Pensez demain. Modifications, sauvegarde, sécurité.

Pour être exploité à son maximum, vous devez connaître les statistiques de votre site. Elles vous permettront de mesurer les performances de votre site, son intérêt et ce que vos internautes viennent chercher en le consultant. Elles permettent également d’identifier les corrections à mettre en place si votre site ne répond pas aux objectifs que vous vous êtes fixés. Vous pourrez aussi de tester différentes versions pour valider laquelle est la plus efficace. Penchez-vous sur les chiffres, vous ne serez pas déçu !

A ne pas négliger non plus : la sécurité de votre site. Fréquemment, nous entendons parler de sites web qui se font « hacker ». Protéger votre site est incontournable tout comme – et dans la même logique – il est primordial d’assurer des sauvegardes régulières de ce dernier.

Ça vous évitera de grosses déconvenues si par malheur vous effectuez une mauvaise manipulation.

Passer par un professionnel, on dit oui !

Et c’est pas parce qu’on propose de vous accompagner qu’on dit ça !

Vous l’avez compris, créer un site internet nécessite du temps et des compétences. Techniques, mais aussi graphiques et rédactionnelles. Et surtout de l’écoute attentive et de la compréhension. Outre les nombreuses parties techniques, un prestataire vous aidera également à structurer votre discours, optimisera la navigation de votre site et son référencement. Il n’omettra pas de vous former à l’utilisation du CMS pour que vous puissiez gérer les évolutions en toute autonomie. Et il ne négligera pas non plus la navigation sur mobile…

D’un point de vue financier, ce n’est pas forcément une énorme dépense sur le court ni même sur le long terme. Certains prestataires peuvent vous proposer un forfait unique ou mensuel, avec des compléments en option. Tout est faisable pour trouver la chaussure qui ira à votre pied. Quand vous pensez au temps que vous allez économiser entre la conception, les textes, le design, votre formation aux différents outils (et ils sont nombreux !), la réalisation, la mise en ligne, l’optimisation du référencement, etc. le calcul peut être rapidement à la faveur d’un prestataire.

Il faut savoir que pour un site « vitrine », considéré comme simple à développer, il faut compter un à deux mois de réalisation. En passant par des professionnels…

 

 

Vous avez un projet ? Des questions ? Vous voulez en discuter avec nous ? Nous en serions ravies ! N’hésitez pas à nous contacter

Pin It on Pinterest

Share This